Tourisme: La Tunisie demande la levée de l’interdiction du voyage frappant le sahara tunisien (Trabelsi)

La Tunisie a demandé de la France la levée de l’interdiction de visite du Sahara tunisien et le changement de la couleur rouge marquant les zones dangereuses sur la carte, par d’autres couleurs signifiant la possibilité de visiter ces zones, a affirmé mercredi, le ministre du tourisme et de l’artisanat Réné Trablesi, Il a souligné, […]

La Tunisie a demandé de la France la levée de l’interdiction de visite du Sahara tunisien et le changement de la couleur rouge marquant les zones dangereuses sur la carte, par d’autres couleurs signifiant la possibilité de visiter ces zones, a affirmé mercredi, le ministre du tourisme et de l’artisanat Réné Trablesi,
Il a souligné, lors de l’examen du projet de budget de son département 2019 à l’ARP, l’importance du tourisme alternatif dans le système touristique tunisien, d’autant que les unités actives dans ce domaine, affichent toujours, complet, affirmant que le ministère compte développer le tourisme intérieur.
Il a également, mis l’accent sur l’importance de la région de Ain Draham et Tabarka, dont certains hôtels ne répondent pas aux critères de qualité, précisant que les unités hôtelières sont soumises à l’évaluation des tour-opérateurs étrangers et celles qui n’obtiennent pas les 7 points requis, ne peuvent être commercialisées à l’étranger.
Les plans de mise à niveau des hôtels s’élèvent à 124 plans moyennant 608 millions de dinars. Ils bénéficieront à des unités totalisant 62 mille lits.
Le ministre a en outre noté que l’aéroport international de Tunis Carthage ne répond plus aux conditions d’accueil de 9 millions de touristes, objectif fixé par le pays pour 2019, mettant l’accent sur l’importance de remédier à ces défaillances qui caractérisent les services aussi bien dans les aéroports, les ports et les unités touristiques .
Concernant le marche algérien pourvoyeur d’environ 2,300 millions de touristes en 2018, le ministre a indiqué qu’il rencontrera une délégation de représentants des médias algériens en visite actuellement, en Tunisie pour s’informer des préoccupations et des attentes des touristes algériens.
En 2019, le ministère du tourisme compte œuvrer à développer d’autres marchés notamment ceux de la Chine et de la Russie dont le rendement a été promoteur en 2018. Il compte également coordonner avec les ministères des affaires de la jeunesse et des sports et de la culture pour la programmation de manifestations en 2019, à même d’offrir des spectacles intéressants aux touristes, selon Trabelsi. Le département adoptera par ailleurs, un plan communication en vue d’améliorer le positionnement du marché tunisien et un autre relatifà à la communication de crise (accidents ou attaque terroriste) pour améliorer la compétitivité de ce marché.

Recherche