Neuf villes ont adhéré au projet de renforcement des initiatives de planification stratégique en Tunisie

La deuxième tranche du projet de renforcement des initiatives de planification stratégique en Tunisie (Mdinetna) a été lancée jeudi, avec l’intégration de 9 nouvelles villes : Tataouine, Soukra, Béja, Gabès, Jendouba, Monastir, Kairouan, Médenine, Sidi Bouzid en plus de Sfax et Sousse et ce à travers la signature d’accords entre ces villes et les bailleurs […]

La deuxième tranche du projet de renforcement des initiatives de planification stratégique en Tunisie (Mdinetna) a été lancée jeudi, avec l’intégration de 9 nouvelles villes : Tataouine, Soukra, Béja, Gabès, Jendouba, Monastir, Kairouan, Médenine, Sidi Bouzid en plus de Sfax et Sousse et ce à travers la signature d’accords entre ces villes et les bailleurs de fonds.
Le projet « Mdinetna » avait été lancé en novembre 2016 par une expérience pilote qui a englobé les villes de Sousse et de Sfax, il va se poursuivre jusqu’en 2018 avec un appui technique et financier du PNUD, l’agence allemande de coopération internationale (GIZ) et la Suisse.
Ce projet, d’un coût de 2,8 MD, a pour objectif le développement intégré et durable des villes concernées et la création d’une dynamique de dialogue entre les intervenants publics, les composantes de la société civile et le secteur privé pour élaborer une approche participative en ce qui concerne la planification urbaine et territoriale de la ville.
Présidant la cérémonie de lancement de la deuxième tranche du projet, le maire de la ville de Tunis, et président de la fédération nationale des villes tunisiennes, Seifallah Lasram, a indiqué que 9 villes tunisiennes ont adhéré au projet pour réfléchir aux questions de la future extension urbaine et déterminer leurs besoins notamment en matière de programmation que ce soit sur les plans technique, de l’urbanisation, du trafic routier ou de l’énergie.

Recherche