Les messageries WhatsApp et Telegram suspendus en Afghanistan

Selon l’agence AFP, l’Afghanistan a décidé de suspendre les messageries WhatsApp et Telegram jusqu’au 20 novembre pour « des raisons techniques ». La même source précise que le ministère des Télécommunications Shahzad Aryobee a indiqué sur sa page Facebook qu’il envisage d’introduire de nouvelles technologies afin d’améliorer ces services et de résoudre des problèmes techniques. Le porte-parole […]

Selon l’agence AFP, l’Afghanistan a décidé de suspendre les messageries WhatsApp et Telegram jusqu’au 20 novembre pour « des raisons techniques ».

La même source précise que le ministère des Télécommunications Shahzad Aryobee a indiqué sur sa page Facebook qu’il envisage d’introduire de nouvelles technologies afin d’améliorer ces services et de résoudre des problèmes techniques.

Le porte-parole du ministère a assuré qu’il n’y a aucune atteinte à la liberté d’expression et que les internautes continuent d’accéder à Facebook et à Twitter.

Recherche