Grand Prix “Métis 2017” : Le roman tunisien “L’Amas ardent” finaliste

Le roman “L’Amas ardent” de l’écrivain tunisien Yamen Manai, figure parmi les finalistes du Grand Prix du Roman Métis 2017 dans sa 8ème édition. Rappelons que cet ouvrage tunisien est titulaire du prix Comar d’Or 2017 et a récemment remporté le Prix des cinq continents de la Francophonie pour l’année 2017. “L’Amas ardent” a été sélectionné […]

Le roman “L’Amas ardent” de l’écrivain tunisien Yamen Manai, figure parmi les finalistes du Grand Prix du Roman Métis 2017 dans sa 8ème édition.

Rappelons que cet ouvrage tunisien est titulaire du prix Comar d’Or 2017 et a récemment remporté le Prix des cinq continents de la Francophonie pour l’année 2017.

“L’Amas ardent” a été sélectionné parmi les 35 romans d’auteurs originaires de la Réunion, de la France hexagonale, de Tahiti, de l’île Maurice, des Antilles, des Comores, de Mayotte, du Maroc, de Tunisie, d’Iran, de Suisse, du Canada ou encore de l’Algérie. .

Dans un communiqué publié, récemment, les organisateurs de ce prix qui a su gagner à travers les années la reconnaissance des éditeurs francophone du monde entier, informent que le roman de Yamen Manai est en compétition dans le Grand Prix du Roman Métis 2017 avec Nathacha Appanah “Tropique de la violence”, Gael Faye “Petit Pays” et Neils Labuzan “Cartographie de l’oubli”.

Crée en 2010 et initié par la ville de Saint-Denis de la Réunion, le Grand Prix du Roman Métis, prix littéraire international de la ville de Saint-Denis récompense un roman francophone paru depuis moins d’un an et véhiculant des valeurs de métissage, d’humanisme et de diversité.

Les jurys annonceront le lauréat le 16 novembre 2017. L’auteur du roman primé est invité chaque année, au début du mois de décembre à la Réunion, pour recevoir un prix de 5000 euros qui sera remis lors d’une cérémonie publique organisée, le 5 décembre 2017 à l’Hôtel de ville de Saint -Denis.

Né en 1980 à Tunis, Yamen Manai vit à Paris. Ingénieur, il travaille sur les nouvelles technologies de l’information. L’Amas ardent (2017) est son troisième roman. Le prix Comar d’Or lui a été décerné en Tunisie pour la deuxième fois après son premier roman “La Marche de l’incertitude” (2010). Le roman vient aussi de recevoir le prix des cinq continents de la francophonie 2017 qui lui a été décerné le 5 octobre dernier.

D’après TAP

Recherche